Les artisans

         Il fallait relever le défi et l’enjeu était de taille : remettre du sens en redonnant une unité au temps, celui de la création, de l’élaboration et de la fabrication. Celui du respect, de la tradition qui se transmet, du talent cultivé au creux de chaque main. Les collections mettent en lumière le savoir-faire et l’excellence des métiers d’art, la qualité du lien tissé avec les artisans qui donnent vie à mes dessins. Cette aventure n’est possible que grâce à ceux qui ont été séduits par la folle histoire que nous sommes venues leur raconter.

                        

Jean-Paul est céramiste de père en fils à Gardanne, au pied de la Sainte-Victoire. Il prête son savoir-faire aux plus grandes Maisons de luxe françaises. Avec sa voix rauque et ses mains rongées par l’argile, il impose immédiatement le respect ! Il règne dans son grand atelier une atmosphère authentique, comme on les aime… les odeurs de terres d’abord, les pots de pigments colorés et les rayons infinis de poteries, d’archives, d’essais,.… L’ambition du dessin démesuré du vase Oli ne lui a pas fait peur. Sont nés ensuite au sein même de l’atelier, les dessins de la théière et des tasses Gaté.

Jean-Paul Gardanne

Anne-Aurélie et Mickaël ont la bougeotte et partage la même passion. Tous deux incarnent une nouvelle génération d'ébénistes marseillais. Rien de leur résiste et certainement pas notre plateau Osco. Anne-Aurélie a réalisé un premier prototype dans son atelier au sein des docks du MakerSpace collaboratif et solidaire ICI Marseille, et Mickaël qui travaille main dans la main depuis de nombreuses années avec Margaux, les pièces en série.

Mickael dans son atelier à Marseille

 

Quentin, notre miroitier marseillais partage l’aventure depuis nos débuts. Il a 28 ans et a récemment repris les rênes de l’entreprise familiale qui existe depuis 1948. C’est un passionné prêt à relever les défis les plus fous. Lorsque nous sommes arrivées avec les dessins de nos miroirs, il nous avait dit sans hésiter « Oui, moi je vous les fais ». De nouveau, la précision et la minutie que demande les découpes de nos patères insectes ne l’ont pas non plus effrayé.

Miroiterie

 

Margaux a rencontré Massimo il y a plus de 10 ans lors de son passage en Italie. Depuis la designer et l’artisan travaillent main dans la main sur de nombreux projets en verre soufflé au chalumeau. C’est lui qui a réalisé d’un seul coup de génie notre décanteur Piou.

Massimo glass blower

  Sylvain est l'un des 8 derniers Maîtres Cirier en France. Son atelier se situe sur la Côte d'Azur, au pied de Grasse, terre de senteurs. Au-delà d'un fabricant de bougies comme il en existe beaucoup, Sylvain travaille avec les produits les plus qualitatis qu'ils soient et a une réelle maîtrise de la fabrication, tant au niveau des cires que des moulages et des mèches. Ses bougies sont réalisées dans la plus pure tradition sans aucun mécanisme si ce n'est : ses mains.

Sylvain, Artisan Maître Cirier

 Merci également aux artisans de la Série 01, Camille et Anthony, Laura, Alessandra, Pascal.